Environnement Numérique de travail Annuaire du personnel de l'Université d'Auvergne UdA Pro: Le réseau pro de l'Université d'Auvergne
Accueil > Formations > Masters > Master Economie de la santé et développement international
L’Université Blaise Pascal et l’Université d’Auvergne ont fusionné au 1er janvier 2017 pour devenir l’Université Clermont Auvergne (UCA).
Le catalogue de formation est uniquement consultable sur le site de l'UCA à l'adresse suivante :
http://www.uca.fr/formation-/nos-formations/catalogue-des-formations/
Les modalités d'inscriptions seront également détaillées sur le site de l'UCA 
Ce catalogue reste actif mais il n'est plus à jour.

Master Economie de la santé et développement international - en bref

Le Master " Economie de la santé dans les pays en développement et en transition ", dont le prolongement normal est l'entrée dans la vie active, veut répondre aux besoins croissants d'économistes spécialisés dans la problématique de l'économie de la santé dans les pays en développement et en transition. Ces pays doivent aujourd'hui développer et réorienter leurs systèmes de santé dans le cadre de réformes générales de politique économique, lesquelles vont souvent de paire avec des changements profonds dans le rôle des acteurs publics et privés (y compris des ONG).

Master Economie de la santé et développement international

Mention : Analyse économique et développement international

Droit, Economie, Gestion

Niveau du diplôme : BAC+5
Crédits ECTS : 120
Durée des études : 2 ans
Lieu de la formation :

Ecole d'Economie / CERDI (Centre d'Etudes et de Recherches sur le Développement International), Centre d'Affaires Gergovia, Clermont-Ferrand.

Accessible en :
  • Formation initiale
  • Formation continue
Disponible en :
  • Enseignement présentiel

Objectifs

  • Dispenser une formation de haut niveau en économie de la santé reposant sur des bases conceptuelles et théoriques solides (fondements des politiques et des choix publics, maîtrise des techniques et instruments modernes d'analyse, évaluation des choix et des actions, ...), éléments sur lesquels s'appuie une approche opérationnelle et appliquée qui occupe une place prépondérante dans l'enseignement.
  • Permettre aux étudiants de situer l'ensemble des problèmes de l'économie de la santé dans le cadre général de l'économie publique, des politiques économiques et des politiques sociales. La construction du programme est sous-tendue par le fait qu'il est aujourd'hui fondamental d'intégrer la problématique de la santé dans la complexité de son environnement économique, social, institutionnel et politique.

Compétences visées

  • Les étudiants ont des compétences transversales. Ils savent par exemple à la fois faire des analyses de type coûts-avantages et analyser les effets d'une augmentation des dépenses publiques de santé sur la viabilité des soldes budgétaires, ou encore à la fois apprécier quantitativement le rôle des facteurs socio-culturels pertinents dans les déterminants de la demande de soins  et identifier les canaux par lesquels les paiements directs des usagers peuvent agir sur le comportement et l'efficience des prestataires de services.
  • Les étudiants sont capables de contribuer à des prises de décisions argumentées, techniquement efficientes, socialement acceptables et économiquement faisables.

Les plus de la formation

  • Adéquation de la formation aux besoins du marché du travail
  • Equipe pédagogique (enseignants chercheurs et professionnels dont la majorité sont des publiants) ayant une très bonne expérience du milieu professionnel dans lequel les étudiants devront s'insérer
  • Forte notoriété internationale des intervenants extérieurs
  • Diversité de l'origine des étudiants : cursus : formation initiale et continue, origine géographique : Europe, Afrique, Asie, Amérique Latine, créant une dynamique de réflexion et de travail très enrichissante
  • Tous les stages sont proposés aux étudiants par les responsables de la formation. Les thèmes et les lieux (Amérique Latine, Asie, Europe de l'Est, Afrique, France) de stage sont très variés.

Contenu

Semestre 1
UE 1 : Economie internationale

ECTS 9 | CM 60h

Economie du développement

ECTS 3 | CM 20h

Economie européenne

ECTS 3 | CM 20h

Mondialisation et localisation

ECTS 3 | CM 20h

UE 2 : Finance internationale

ECTS 9 | CM 64h

Marchés d'actifs

ECTS 3 | CM 24h

Financement international du développement

ECTS 3 | CM 20h

Analyse financière

ECTS 3 | CM 20h

UE 3 : Outils et méthodes 1

ECTS 12 | CM 65h | TD 38h

Techniques quantitatives

ECTS 6 | CM 45h | TD 12h

Econométrie I

CM 24h

Gestion de bases de données

CM 6h | TD 4h

Statistiques

CM 15h | TD 8h

Techniques d'enquête

ECTS 3 | CM 20h

Anglais 1

ECTS 2 | TD 16h

Projet d'insertion professionnelle (PIP)

ECTS 1 | TD 10h

Semestre 2
UE 4 : Pré-spécialisation (3 obligatoires sur 4)

ECTS 9 | CM 90h

Organisation et analyse comparée des systèmes de santé

ECTS 3 | CM 30h

Ressources naturelles et environnement

ECTS 3 | CM 30h

Economies émergentes

ECTS 3 | CM 30h

Politique budgétaire et développement

ECTS 3 | CM 30h

UE 5 : Etat et entreprises

ECTS 4 | CM 40h

Economie publique

ECTS 2 | CM 20h

Théorie de la firme

ECTS 2 | CM 20h

UE 6 : Outils et méthodes 2

ECTS 8 | CM 37h | TD 26h

Économétrie 2

ECTS 3 | CM 12h | TD 10h

Conduite de projets

ECTS 3 | CM 25h

Anglais 2

ECTS 2 | TD 16h

UE 7: Application des acquis

ECTS 9

Stage professionnel (2 mois minimum)

ECTS 9

Semestre 3
UE 1: Régulation des systèmes de santé

ECTS 5 | CM 30h

Organisation et régulation de la demande et de l'offre de soins

ECTS 5 | CM 30h

Mécanismes de régulation

CM 15h

Politique contractuelle

CM 15h

UE 2: Politiques et programmes de santé

ECTS 5 | CM 35h

Stratégie et interventions de santé

ECTS 5 | CM 35h

Politiques de santé

CM 8h

Politiques hospitalières

CM 12h

Politiques pharmaceutiques

CM 10h

Politiques des ressources humaines

CM 5h

UE 3: Financement de la santé et cadre macroéconomique 1

ECTS 5 | CM 25h

Instruments et politiques de financement de la santé

ECTS 5 | CM 25h

Instruments de financement

CM 15h

Financement et cadre macro-économique

CM 10h

UE 4: Évaluation médico-économique 1

ECTS 7 | CM 60h

Evaluation des structures et des interventions de santé (I)

ECTS 7 | CM 60h

Evaluation économique

CM 40h

Evaluation de la qualité

CM 20h

UE 5: Techniques quantitatives 1 et Anglais

ECTS 8 | CM 67h | TD 58h

Techniques d'enquête ; statistiques et analyse de données

ECTS 4 | CM 43h | TD 16h

Techniques d'enquête

CM 20h

Statistiques

CM 15h | TD 8h

Analyse de données

CM 8h | TD 8h

Économétrie 1

ECTS 3 | CM 24h | TD 26h

Anglais

TD 16h

Semestre 4
UE 6: Évaluation médico-économique 2

ECTS 6 | CM 32h | TD 10h

Evaluations économiques des politiques et programmes (II)

ECTS 6

Méthodes (option 1 et 2)

CM 8h | TD 10h

Option 1 : Evaluation en santé

CM 24h

Otion 2 : Risques de santé et environnement

CM 24h

Dossier d'évaluation médico-économique (en liaison avec UE4)

UE 7: Financement de la santé 2

ECTS 6 | CM 50h

Couverture du risque maladie

ECTS 6

Economie de l'assurance santé

CM 28h

Stratégies de couverture universelle

CM 22h

Dossier Politiques de financement (en liaison avec UE1, UE3, UE8)

UE 8: Economie du développement

ECTS 4 | CM 50h

Politiques de développement économique

ECTS 4 | CM 50h

Politiques économiques et financement extérieur

CM 30h

Stratégies de lutte contre la pauvreté

CM 20h

UE 9: Techniques quantitatives 2

ECTS 3 | CM 25h | TD 36h

Techniques quantitatives II

ECTS 3 | CM 25h

Econométrie

CM 12h | TD 20h

Modèles épidémiologiques

CM 7h | TD 8h

Modèles de demande de soins

CM 6h | TD 8h

UE 10: Application des acquis (UE AA) et Anglais

ECTS 11 | TD 16h

Mémoire thématique

ECTS 3

Dossier d'économétrie (UE5)

ECTS 2

Stage (3mois minimum - 4 mois maximum)

ECTS 5

Anglais

TD 16h

Conditions d'admission

 - 1ère année de MASTER mention "Analyse Economique et Développement International": pour les étudiants ayant une licence d'économie, l'admission est de droit et les autres étudiants peuvent demander une dérogation.

- 2ème année de MASTER: Ce master vise en priorité un double recrutement pour de petites promotions de candidats qui doivent être fortement motivés :

  • des titulaires (nationaux et étrangers) d'une 1ère année de master de Sciences Economiques ou d'autres 1ères années de masters spécialisés dans les disciplines du Master, ou d'une formation équivalente ;
  • des titulaires (nationaux et étrangers) de titres équivalents (ou supérieurs) à une 1ère année de master, et ayant une expérience dans le domaine de la santé ou de la protection sociale (médecins, gestionnaires hospitaliers, pharmaciens, consultants, hauts fonctionnaires, responsables d'ONG, ...).

Le recrutement est organisé de la façon suivante :

  • Téléchargement du dossier de candidature et envoi du dossier complet. Les étudiants seront rapidement informés du caractère recevable de leur candidature.
  • Après examen des dossiers, les candidats sont invités à un entretien sur place ou téléphonique avec les enseignants responsables du Master.
  • Les étudiants étrangers doivent impérativement vérifier si leur pays d'origine est concerné par la procédure de l'Espace Campus France sur le site : http://www.campusfrance.org/fr/a-etudier/etudes01-1.htm. Dans l'affirmative, les démarches sur l'Espace Campus France doivent être entreprises le plus rapidement possible.

Niveau d'entrée : BAC+3

Inscription

Poursuite d'études

Le Master est une formation menant à une qualification et à une insertion professionnelle de haut niveau. D'excellents étudiants, qui voudraient se destiner à la recherche, pourront être autorisés à préparer un doctorat.

Débouchés professionnels

Les ressortissants français pourront travailler comme jeunes professionnels dans des structures françaises de l'aide au développement (AFD, MAEE, ...), des sociétés d'études à vocation internationale, nationale ou régionale, ou des institutions internationales (OMS, UNICEF, ...), à des postes de consultants en celles-ci et en d'autres (Banque Mondiale, Commission Européenne, ...), ou encore devenir consultants à leur compte ou dans une société d'études nationale ou internationale (AEDES).

Ils pourront aussi trouver des débouchés dans les grandes ONG spécialisées (Action contre la Faim, ...), dans le secteur associatif de l'action humanitaire entendu au sens large (MSF, MDM, PSF, ...), ainsi que dans les administrations sanitaires décentralisées, dans le secteur des assurances (assurances obligatoires, mutuelles de santé, assurances privées à but lucratif, ...) et dans le domaine plus général de l'analyse économique des décisions publiques de santé en France ou à l'étranger.

Les ressortissants des pays en développement et en transition pourront accéder à des débouchés identiques, hormis pour ceux qui concernent les organismes français. Mais la formation acquise vise aussi à apporter une réponse de qualité aux besoins des administrations et structures de santé de ces pays, pour disposer de cadres supérieurs ayant une solide capacité d'analyse en économie de la santé, et à même de l'exercer dans la problématique plus large des réformes économiques d'ensemble.
Ils pourront également constituer des interlocuteurs locaux de haut niveau pour les différents organismes étrangers, nationaux ou internationaux, qui interviennent dans ces Etats.


Quelques exemples de fonctions exercées par des diplômé(e)s des années antérieures :

  • Consultant, Health Nutrition Population Division, Banque Mondiale (Washington)
  • Economiste de la santé, Banque Mondiale (Washington et Afrique)
  • Economiste de la santé, Banque Africaine de Développement (Tunis - siège)
  • Economiste de la santé & chargé d'études, de projet, OMS : Genève, Maghreb, Asie
  • Responsable de projet (Union Européenne en Afrique et en Asie)
  • Chargé de mission à l'Agence Française de Développement (Afrique et Asie)
  • Chargé de mission Santé, Service de Coopération et d'Action Culturelle, Ministère (français) des Affaires étrangères et Européennes (Afrique et Asie centrale)
  • Conseiller de coopération Santé, Service de Coopération et d'Action Culturelle, Ministère (français) des Affaires étrangères et Européennes (Afrique)
  • Economiste, Régime d'Assurance Maladie des Indépendants et Caisses d'Assurance maladie, Paris et régions
  • Chargé de projet santé, Fonds Européen de Développement, PNUD (Afrique)
  • Coordonnateur de projet dans de grandes ONG (Handicap International, Pharmaciens sans Frontière, Action contre la Faim,...) (Afrique et Asie)
  • Assistant technique et conseiller auprès du Ministre de la Santé (Afrique, Amérique Latine, Asie)
  • Directeur des Etudes et de la Planification, Ministère de la Santé (Afrique)
  • Directeur de Centrale d'Achat Pharmaceutique (Afrique)
  • Consultant dans des sociétés d'études privées (France et étranger)

Pour accéder aux enquêtes portant sur le devenir des diplômés, rendez-vous sur le site de l'Université d'Auvergne http://www.u-clermont1.fr/insertion-professionnelle-des-etudiants.html

Etudes à l'étranger

  • Les stages (entre trois et six mois) se font à l'étranger (Afrique, Amérique Latine, Asie, Europe de l'Est).

Liste de contacts

Responsable de formation

Martine AUDIBERT
Directeur de recherches CNRS
Tél. 04 73 17 75 12

Jacky MATHONNAT
Professeur des Universités
Tél. 04 73 17 74 03

Scolarité

Christelle MONTIGNE
Scolarité 2ème année
Tél. 04 73 17 74 18

Stage

Sandra GIOUX
Tél. +33 4 73 17 74 66

Informations pratiques

ECOLE D'ECONOMIE

41 boulevard François-Mitterrand - CS20054
63002 CLERMONT-FERRAND
Tel. 04 73 17 74 62


Responsables de Formation

Bity DIENE, Maître de conférences
bity.diene@udamail.fr

Anne VIALLEFONT, Maître de conférences
anne.viallefont@udamail.fr


Scolarité

Christelle MONTIGNÉ
+33 (0)4 73 17 74 18
scola.economie@udamail.fr


Candidatures

Site de candidature :
https://candidature.uca.fr/WebCiell2/

Dates Clés

Master 1ère et 2ème année Economie de la Santé

Ouverture des inscriptions : 15 février 2017
Clôture des inscriptions : 30 mars 2017

Réouverture de la campagne de candidature : 12 juin 2017
Clôture de la dernière campagne : 26 juin 2017

 

Stages


FAQ

les réponses à toutes vos questions
Clermont Université Université Clermont Auvergne